Connectez-vous S'inscrire

Retards de paiement en Europe : c'est grave Docteur?!

Source : ALTARES. Septembre 2010.



Engager de très bons vendeurs, c'est bel et bien bon!
Vendre beaucoup avec une bonne marge, c'est excellent!
Plus les vendeurs vendent, plus l'entreprise doit produire et plus l'entreprise doit dépenser pour faire tourner la boîte!
Envoyer la facture à N jours net, bien mais ... il y a déjà le décalage entre le moment où votre focus engage ses dépenses de tous ordres et le moment pas encore là du moment de l'encaissement : pendant ce temps-là, le besoin de fonds de roulement augmente, votre argent est toujours dans les poches de vos débiteurs, ... et il est fort possible que vous soyez leur banque sans le savoir en finançant tout ou partie de besoin de fonds de roulement (BFRN)! Voir la définition du BFRN.
Encaisser les ventes, c'est bien!
Encaisser vite auprès des débiteurs, c'est encore mieux! Voir l'article sur ce thème.
Encaisser à l'échéance des factures, c'est plutôt peu répandu!
Encaisser tardivement, c'est franchement pas très élégant de la part de vos débiteurs mais c'est surtout mauvais pour votre trésorerie car vous avez dû payer d'autres acteurs qui peuvent faire pression sur vous!
Et plus le délai de paiement va au-delà de la date d'échéance de vos factures, plus le risque augmente de ne jamais être payé, et cela c'est pas bon du tout mais alors pas du tout pour le propriétaire qui va supporter in fine la perte et ... aussi pour le boss du crédit dans votre focus si les actes de défaut de biens se multiplient! Non, pas bon du tout cela pour tous les acteurs internes de votre focus!
Donc, faites bien attention à qui vous vendez, à qui vous faites crédit, suivez bien les débiteurs et n'hésitez pas à mettre la pression à temps, voire plus!

Retards de paiement en Europe : c'est grave Docteur?!
Définition du retard de paiement

Est considéré comme tardif tout paiement effectué au-delà du terme convenu contractuellement. L’observation de l’impact d’un retard montre un risque de défaillance très élevé à partir de 30 jours.

Le programme DunTrade, une observation factuelle de la réalité des paiements

Les membres du réseau mondial Dun & Bradstreet ont initié un programme exclusif de collecte et d’analyse des retards de paiement. Depuis 45 ans aux Etats-Unis et près de 25 ans en Europe, le programme DunTrade, unique au monde, s’alimente des informations provenant directement de la comptabilité-client de milliers de sociétés participantes. Il analyse en permanence les retards de paiement par rapport aux conditions contractuelles. C’est le seul programme de collecte de ce type à s’appuyer sur une observation factuelle de la réalité des paiements.

Le périmètre compte plus de 22 millions d’expériences commerciales réelles en Europe. Altares, membre du réseau mondial Dun & Bradstreet, s’appuie sur le programme DunTrade, à la fois pour enrichir ses modèles de score et pour publier régulièrement son analyse des comportements de paiement en Europe.

Retard de paiement et probabilité de défaillance

La commission européenne, à l’origine de la proposition de la directive de 2000 pour favoriser la lutte contre les retards de paiement dans les transactions commerciales a constaté qu’une défaillance sur quatre était due à des retards de paiement. Ces insolvabilités entraînent la perte de près de 24 milliards d’euros de créances non recouvrées. Les seuls retards de paiement pèsent 90 milliards d’euros par an et représentent 10,8 milliards d’euros d’intérêts perdus.

Le poids des retards de paiement sur les trésoreries et leur effet en terme de défaillances sont clairs. L’aggravation du risque lié au report des règlements, observée depuis de nombreuses années grâce au programme DunTrade, a été de nouveau validée lors de l’élaboration du score de défaillance Altares. Les retards de moins de 15 jours sont encore trop souvent relevés sur les entreprises actives, et le seuil des 30 jours de retard a été confirmé comme point d’accélération du niveau de risque. A partir de 30 jours de retard, la probabilité de défaillance est multipliée par 6. Et à partir de 69 jours la probabilité est 11 fois plus forte.

Lundi 27 Septembre 2010
Raphaël Dougoud
Lu 2296 fois


Nouveau commentaire :

Communication | Finance | Formation futur'is | Gestion de projets | Gestion financière de projets | Gestion humaine de projets | Gouvernance | Juridique | Management | Marketing | Personnel | Stratégique - amont | Stratégique