Connectez-vous S'inscrire
Gestion de projets
Projets, changements, évènements.

Présentation et défense d'un projet

Auteur : Raphaël Dougoud, futur'is A la fin d'un projet, la présentation et la défense du rapport final doivent présenter au décideur l'information lui permettant de décider en toute connaissance de cause. Le rapporteur ne doit pas tricher: sauver un mauvais dossier par un superbe packaging est irresponsable. A l'opposé, un superbe travail mal ficelé en fin de parcours dégrade l'envie d'étudier le dossier. Types de présentation un orateur devant le groupe en style 'classique', avec ou...

Gestion de projet. Agilité : innover, changer et valoriser l'imprévisible

Auteur : Benoît Quantin. Partner, Valtech Axelboss Source : LeJournalDuNet, 27.10.2009 Conçues à l'origine pour le développement des systèmes d'information, les méthodes agiles ouvrent la voie à de nouveaux sauts de performance dans la gestion de projet. Ndlr : après la mort du projet centré sur les sacro-saints coûts et délais pour le centrer sur la création de valeur attendue par les investisseurs, voici la mort annoncée du projet tellement préparé qu'il ne peut plus...

Dérives DCA : A qui la faute ? Impacts ? Que faire ?

Auteur : Raphaël Dougoud, futur'is. DCA = Délais, Coûts, Attentes en matière de gestion de projets. De nombreux projets dépassent, parfois largement, les budgets initialement alloués, ce qui entraîne des jugements négatifs et parfois même la mésestime du projet. Quel acteur en est responsable ? Quels impacts sur l'entreprise ? Que faire pour gérer l'imperfection humaine à la base des dérives ? La faute d'abord au mandant 1. manque de détermination claire de l'instrumentarium...

Dossier de projet - Bons points, Progrès et Pistes de développement

Auteur : Raphaël Dougoud, futur'is. Le mandat confié à un groupe de projet peut déboucher sur un dossier : de projet comprenant l'organisation complète du projet SMO - Stratégique, Majeur, Opérationnel (mandat, résultats attendus, équipe de projet, macro-calendrier, micro-calendrier, ...). d'information menant à une prise de conscience d'une problématique douloureuse pour l'entreprise (baisse constante de la demande et des résultats financiers, solvabilité en...

GP - Vérification du traitement du contenu du dossier projet

Auteur : Raphaël Dougoud futur'is. Cas : analyse d'un produit du marché. Siège des dossiers : par le menu en page d'accueil 'Fichiers à consulter ou à enregistrer' et chercher l'identité du cours/entreprise suivi.

GP- Facteurs de variation du volume de travail de l'équipe de projet

Auteur : Raphaël Dougoud futur'is. Attention : cette communication est importante pour prendre conscience des choix de cadrage, de fond et de forme faits par l'équipe de projet et qui influencent directement le volume de travail.

GP : Démarche globale de planification opérationnelle d'un projet

1. Consulter le macro-calendrier. 2. Identifier les groupes d’acteurs concernés > donneront les axes du planning. 3.Déterminer les classes de travaux par groupe d’acteurs/axe du planning. 4. Etablir le design spatial (organigramme) du projet. 5. Déterminer les contraintes opérationnelles de dates à respecter absolument. 6. Enumérer les tâches par classe de travaux. 7. Etablir le micro-calendrier (= programme de travail) : qui, durée, de … à ... 8. Etablir le planning...

GP : instruments vadec

Auteur : Raphaël Dougoud, futur'is Méthode de gestion de projets, vadec est une marque déposée de futur'is. iQ : instruments de Questionnement. iT : instruments de Travail. iR : instruments de récolte des Résultats.

GP - Interprétation du mandat/mission Exemple de formulation pour analyse d'un produit

Auteur : Raphaël Dougoud futur'is. Qui face à qui : selon le produit choisi, plus d'une situation professionnelle peut se présenter, par exemple : 1. notre entreprise face à un produit ancien d'un concurrent (1er benchmarking jamais réalisé par notre entreprise). 2. notre entreprise en ...

GP : Variables décisionnelles (déterminantes) du projet

Auteur : Raphaël Dougoud, futur'is. Définitions Variable décisionnelle = variable sur laquelle porte une valeur qui représente à chaque fois une décision à prendre. Variable déterminante = variable dont le changement de valeur aura un enchaînement d'impacts sur les résultats du projet. Leur poids dépend de leur nature et du changement de valeur. Croissance immobilière. Non exhaustif. coût de construction au m3. nombre de m2...

GP - Interprétation du mandat/mission avec 5W2H

Variables d'interprétation de la mission de groupe Mots-clé pour l'interprétation de la mission de groupe simuler la présentation & défense. groupe de propositions. Vi : Vision et visualisation du futur. produit d'un concurrent. A : Action. croissance personnelle. Bi : Base d'informations. résumé. croissance de notre...

GP : Valeurs ajoutées micro-projet d'analyse d'un produit

Possibilités à envisager Avant la présentation & défense Interview d'un patron (gérant, directeur, ...) en rapport avec le projet. Montage d'un Hit-show original et attractif. Déroulement réglé de A à Z (rotation des prises de paroles, questions techniques, ...) Imaginer les questions que les auditeurs vont poser et préparer les réponses. Montage d'une vidéo si l'objet du projet s'y prête. ...





Recherche dans les articles

Les News

Au bureau, être aimable ne paie pas

Source: Le Monde. 10.11.2011
Auteure: Louise Couvelaire

Pour être augmenté, soyez odieux. C'est la conclusion d'études américaine et anglaise qui lient impolitesse et haut niveau de salaire.

Les gentils finissent-ils les derniers ? La réponse est oui, selon une enquête menée par des chercheurs des universités de Notre Dame (Indiana) et de Cornell (New York). Au bureau, la gentillesse ne paie pas. Les hommes qui s'expriment vertement gagnent en moyenne 18 % de plus que ceux qui se montrent conciliants. "Un homme agréable ne renvoie pas une image très masculine", commentent les auteurs. "Sans s'en rendre compte, les managers embauchent et récompensent les goujats", fait remarquer l'un des chercheurs dans le Wall Street Journal. Apprécié mais fauché ou détesté mais riche, il faut choisir. Il y a deux ans, une étude anglaise était, elle aussi, arrivée à la même conclusion.

12/11/2011

Comment survivre à l'enfer du reporting

Source : Capital. Septembre 2010.
Auteur : Pierre-Alain Pillet.
Extraits et mise en forme par Raphaël Dougoud, futur'is.

Comment survivre à l'enfer du reporting
  • Selon l'enquête de 2009 du cabinet Alexander Proudfoot, le reporting et les tâches administratives représentent 34% de l'activité des managers dans le monde (France 40%).
  • cela se fait notamment au détriment de la gestion des équipes (30% de leur temps).
  • le développement des organisations matricielles et du reporting permanent mais aussi le besoin de transparence maximale, le besoin de se couvrir en période de crise (rapports d'intervention, rapport de prospection, bilan hebdomadaire d'activité, rapport de synthèse des ... rapports intermédiaires(!), rapport de contrôle de gestion journalier > hebdomadaire > mensuel > trimestriel > annuel, rapport d'avancement de projets, etc.) contribuent au sentiment de perte d'autonomie, d'efficacité et d'utilité des équipes.
  • les audits démontrent très souvent l'inutilité des rapports d'activité mais aussi qu'il est très difficile de le faire reconnaître aux supérieurs qui veulent pouvoir contrôler qui travaille ou pas mais aussi parce qu'imposer le reporting est un acte de pouvoir du supérieur sur ses subalternes.



Raphaël Dougoud
25/09/2010

Donnez-moi cinq bonnes raisons de garder ma fortune liquide

Source: Moneyweek. 16.12.2011.
Auteur: Bengt Saelensminde.
Traduction: Raphaël Dougoud, futur'is
Titre original: Five good reasons for you to hold cash

Donnez-moi cinq bonnes raisons de garder ma fortune liquide
Je sais que beaucoup de lecteurs seront consternés à l'idée de détenir un actif dont la valeur s'érode de par l'inflation. Mais je ne m'en ferais pas trop pour cette inflation, je sais qu'elle peut me faire perdre du pouvoir d'achat de ma fortune mais on peut faire plus en ce moment. Et je dirais que les avantages en valent la peine ...

Liquide

Comme un chien fidèle, le liquide est toujours là. C'est pourquoi je ne parle pas de fonds de placement et d'obligations diverses que vous auriez la possibilité d'aller chercher à la banque. Si, un jour, le marché vous offre «l'opportunité de votre vie», les fonds seront là, prêts à être engagés. C'est pourquoi vous devriez garder votre fortune disponible. Les banques ont besoin de vos liquidités, elles doivent en conserver une certaine quantité à portée de main pour respecter la réglementation en vigueur. C'est pourquoi elles essaient de vous amener à enfermer votre capital en obligations sur un, deux, trois ou cinq ans. Mais nous voulons garder nos liquidités disponibles sans avoir à payer une pénalité grande si nous en avons besoin.

Une valeur fixe

Bon, avec le liquide, vous n'obtiendrez pas une adaptation de votre fortune à l'inflation, c'est clair. Mais le liquide préserve la richesse en termes nominaux. Si vous aviez placé votre argent dans des actions, pour vous protéger de l'inflation, sur les derniers mois vous auriez perdu 10% ou 15%! Quoi qu'il arrive sur le marché financier, la liquidiité vous redonnera un franc pour un franc. Aucune entreprise, aucun gouverrnement, ne peut vous promettre cela!




24/12/2011